Et si c’était à refaire?

Est-ce que je changerais quoique ce soit à ce trip? Pas grand chose en tout cas…

En effet, j’ai été satisfait sur beaucoup de points :

  • Physique : la mécanique a bien tenu
  • Matos : aucune casse à déplorer (ah si la Spork, mais bon…), aucun manquement
  • Parcours : a répondu aux attentes (à savoir un bon best of des Alpes). Chemin très logique la plupart du temps.
  • Hébergement : je n’ai pas beaucoup de référence mais j’ai toujours été satisfait.

Si je devais vraiment changer une chose ce serait de découper l’itinéraire en étapes plus variées. Des courtes et des longues pour se laisser le temps de visiter et se remobiliser pour des « exploits » plus sportifs. Maintenant que je connais mon vrai niveau sur ce genre d’exercice, je pourrais prévoir un découpage un peu plus ambitieux. Mais pour une première, il était normal d’être prudent.

Niveau GR5/55, rien à redire : trajet assez direct comme je les aime. Cependant, une chose est sure, je m’y prendrais plus tôt pour organiser et réserver les hébergements. Je m’y suis pris en Avril pour Juillet. J’ai du recourir à des seconds choix et cela m’a valu des réorganisations de parcours, surtout pour la partie Nord. Le principal regret était de ne pas passer le refuge de l’Arpont, au cœur de la Vanoise.

J’aurais voulu voir les Écrins, évité par le GR5, hélas. Ce fera peut être l’objet d’un projet à part. Il y a toujours ce foutu col du Palet qui se refuse à moi pour la deuxième fois pour cause de neige. Sans doute il faudra faire le trail du Tour de la Grande Casse pour le franchir enfin!

Niveau matos, chaque élément a rempli son office. Il faut dire que tout avait déjà été testé en course et après 4 ans de trail, il est normal de savoir ce qui nous convient. Je peux quand même lister ce qui ne m’a pas servi :

  • Power bank : même si je l’ai utilisée, il y a moyen de faire sans car les refuges ont des prises libres.
  • 2eme montre GPS : conséquence directe du point précédent
  • Boosters : je tends à les abandonner mais je les garde en cas de symptômes de périostite (pas le cas ici)
  • Pharmacie : strap, désinfectant, purificateur d’eau. C’est plutôt un bon signe mais difficile de partir sans.
  • Couverture de survie et sifflet : idem. On part déjà très léger, autant emporter la base de la base niveau survie.

Cette entrée a été publiée dans CCL. Bookmarquez ce permalien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s