Préambule au récit

Durant le récit de mes étapes, je n’hésite pas à donner mon avis. Celui-ci, bien sur, n’engage que moi. Je pense qu’il faut garder un minimum de subjectivité dans un récit de voyage. Une trop grande neutralité mène à une description trop consensuelle digne d’un guide de voyage. Voila le lecteur prévenu.

Aussi, j’ai essayé de donner un maximum de détails concernant la course : ressenti de coureur, état du terrain, état de forme, dénivelé, distance etc…

Cette entrée a été publiée dans recit. Bookmarquez ce permalien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s