Les refuges/gîtes/hôtels

Dans ma traversée, j’ai opté pour les logements « en dur » pour des raisons évidentes de confort. On pourrait envisager le bivouac mais on part alors sur une toute autre logistique avec, notamment, une optimisation extrême du poids afin de permettre la course avec sur son dos, la tente, le sac de couchage, le réchaud etc…

La réservation est pour ainsi dire obligatoire afin de ne pas se retrouver face à des refuges complets et permettre au gardien de prévoir de la nourriture pour tous.

J’avais entamé la réservation en Avril (pour début Juillet, donc) et ce fut parfois trop tard. Par exemple, j’ai pu obtenir de justesse la dernière place au refuge de la Balme (sur le tour du Mont Blanc) et ai du re-router mon itinéraire par Pralognan. Au départ je pensais passer par le refuge de l’Arpont, au cœur du parc national de la Vanoise mais ses 92 places (!) avaient déjà trouvé preneur à la date du 14 Juillet. Il ne faut donc pas trop traîner, surtout si on envisage des itinéraires populaires (TMB, Vanoise, Queyras, …). On trouve assez facilement les sites webs des refuges ; les hôtels, eux, sont réservés via booking.com (pratique pour l’annulation).

J’ai pu constater que certains refuges donnés comme « complets » ne l’etaient pas en réalité, du aux désistements. C’est ainsi que, pour contrer ce « fléau » il faudra souvent s’acquitter d’arrhes. A ce sujet, on utilise encore des chèques papier en France (seriously?), il faut demander le numéro de compte IBAN au gardien quand on veut passer par une transaction plus « modernes ».

Voici ou j’avais réservé:

Etablissement Prix (07/2016) Type
St Gingolph – Hôtel Le National 55 € hôtel
Refuge de Chésery 52 € dortoir 1/2 pension
Refuge de Moede-Anterne 48,5 € dortoir 1/2 pension
Refuge de la Balme 39 € * dortoir 1/2 pension
Refuge de Rosuel 42 € * dortoir 1/2 pension
Refuge Repoju 42 € dortoir 1/2 pension
Refuge Terzo Alpini 40 € * dortoir 1/2 pension
Briancon – Hôtel Mont Brison 51 € hôtel
Ceillac – Les Balladins 39,5 € * dortoir 1/2 pension
Larche – Gite GTA 36 € dortoir 1/2 pension
Auron – Hotel Le Chastellares 82 € hôtel
Roure – Gîte Communal 15 € dortoir, non-gardé
Utelle – Gîte Communal 12 € dortoir, non-gardé

(*) 10 à 15€ d’arrhes à la réservation

Plusieurs remarques:

  • J’ai du annuler le gîte d’Utelle puisque j’ai continué ma route pour finir la traversée
  • Les hôtels reviennent plus cher puisque la nourriture n’est pas comptée. Mais c’est l’occasion de s’offrir un bon resto et de se relaxer devant la TV, profiter du wi-fi ou prendre un bain.
  • Je ne vais pas donner mon avis sur chaque établissement (c’est pas Tripadvisor ici !) mais en règle générale, je n’ai pas été déçu ni surpris du niveau des prestations. J’avais lu des avis peu élogieux de Moede-Anterne ou la Balme mais ces établissements sont tout a fait recommandables.
  • Allez, si, je vais donner un petit avis: mes 3 refuges préférés ont été Rosuel (pour son architecture et son extraterrestre), Terzo Alpini (pour l’accueil, l’apéro et la nourriture italienne) et le gîte de Larche (pour le sérieux et l’accueil de la gardienne).

Une réflexion sur “Les refuges/gîtes/hôtels

  1. Pingback: Budget – Fastpacking sur le GR5 alpin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s