Les ravitaillements

En général…

L’itinéraire du GR5 a l’avantage de passer dans de nombreux villages disposant de magasins et de supérettes. Les ravitaillements sont donc fréquents et on ne doit pas trop se charger. Avec une remarque cependant : il est plus facile de trouver des magasins vers le Nord des Alpes. Dans le sud, les villages sont moins fréquents, moins touristiques et donc moins bien pourvus en services. Il faudra alors anticiper un minimum, notamment se renseigner sur les horaires et jours d’ouverture (14 juillet, dimanches …)

Contenu des ravitaillements

En mode rando-course, on cherchera de la nourriture facilement assimilable et plutôt riche en calorie. Comme en rando normale, il ne faut pas oublier qu’on doit tout porter et que chaque gramme en plus, c’est du confort/de la vitesse en moins. Il faudra donc faire appel à son expérience personnelle pour définir ce que l’on aime manger en courant. Cependant, les « classiques » des ravitos de course constituent une bonne base. On pourra prendre quelques largesses sachant qu’on ne va pas aussi vite qu’en course mais aussi que l’on doit enchainer le lendemain. Je ne vais pas ici faire une étude sur l’alimentation, mais en règle générale, j’ai ajouté quelques graisses pour l’énergie et pas mal de protéines pour la récuperation musculaire.

Voici à quoi je « tournais » en journée:

  • Cacahuètes
  • Noix de cajou
  • Abricots secs
  • Dattes
  • Madeleines
  • Clif bars (peanut butter et chocolate almond fudge)
  • Saucisson sec
  • Fromage (à acheter en petite quantité, ca ne tient pas bien lors des chaudes journées…)
  • M&Ms
  • Snickers
  • Biscuits

Les endroits où ravitailler

Difficile de maintenir une liste de magasins à jour. Je vais juste donner les endroits où j’ai pu ravitailler en Juillet 2016:

  • Samoens
  • Les Houches
  • Briançon
  • St Etienne de Tinée
  • Auron

On peut également envisager ces villages : Chapelle d’Abondance, Les Contamines, Pralognan-la-Vanoise, Modane, Ceillac, Larche, St Sauveur-sur-Tinée, St Dalmas Valdeblore

On peut aussi penser aux paniers pic-nic des refuges, chose que je n’ai pas voulu expérimenter (pas le choix du contenu, prix souvent élevé).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s